CITÉ IBÈRE DU MOLÍ D’ESPÍGOL

Camí de Santa Maria, km. 1
25331 Tornabous (Lleida)


Plus de détails

Le gisement ne peut être visité que sur réservation au courrier électronique   reservesmonuments@gencat.cat ou au téléphone 977 638 329

Téléphone : 93 316 27 40 - Ext. 14402

Courrier électronique : monuments.acdpc@gencat.cat

 

QU'Y TROUVEREZ-VOUS?

La cité ibère du Molí d'Espígol constitue l’un des vestiges les plus remarquables de la tribu ibère des Ilergètes. Les structures les plus anciennes remontent au premier Âge du fer, au début du VIIe siècle av. J.-C., époque de la construction d’une forteresse qui ne cessa de grandir jusqu’à devenir une grande cité. Située sur une légère élévation de la plaine de l’Urgell, dans l’actuelle commune de Tornabous, elle occupait une grande surface de terrain, dont environ un tiers du noyau urbain a été fouillé jusqu’à présent.

Les fouilles ont mis au jour l'existence d'une trame urbaine complexe et organisée qui correspondrait à une communauté qui aurait développé une intense activité politique, économique et sociale. La cité était entourée d’une puissante muraille et disposait d'un système urbain organisé avec des rues pavées, des places, des structures pour le contrôle de l'eau, des habitations de différentes typologies et même un quartier manufacturier et un champ de silos.

Les chercheurs soulignent que la cité basait son économie sur une puissante activité agricole et d’élevage. Ces preuves font penser que le Molí d'Espígol fut une cité de référence de la tribu des Ilergètes. La muraille, fouillée sur plus de 40 mètres, a une épaisseur de 2,10 mètres avec des parements extérieurs lisses et presque 5 mètres de hauteur à certains endroits. Deux tours et des fortifications défensives y ont également été découvertes. Parmi les structures fouillées, il faut citer un grand édifice avec une façade de 10 mètres qui pourrait avoir un rapport avec un type d'activité de culte ou de fonction politique.

Déclaré Bien Culturel d'Intérêt National en 2009, dans la catégorie de zone archéologique, le gisement du Molí de l'Espígol est un des exemples les mieux développés et complexes du système urbanistique de la culture ibère des Ilergètes, qui dominèrent une grande partie des provinces actuelles de Lleida et Huesca entre le VIe et le Ier siècles av. J.-C.

Après la deuxième guerre punique, la cité fut abandonnée vers 200 av. J.-C. et bien qu’ il y eut en 100 av. J.-C. une certaine récupération, elle fut définitivement abandonnée au milieu du Ier siècle av. J.-C. Certaines hypothèses affirment que la cité ibère du Molí d'Espígol pourrait correspondre à la mythique cité d'Athanagia (Atanagrum, en latin), ancienne capitale de la tribu des Ilergètes, détruite par Gneus Cornelius Scipio pendant la deuxième guerre punique, selon les chroniques de Polybe et Tite-Live.

Le gisement du Molí d'Espígol fait partie de la Route des Ibères.

  • Boutique
  • Audiovisuel Atanagrum

Le gisement ne peut être visité que sur réservation au courrier électronique  reservesmonuments.acdpc@gencat.cat ou au téléphone 977 638 329

Le gisement ne peut être visité que sur réservation au courrier électronique  reservesmonuments.acdpc@gencat.cat ou au téléphone 977 638 329.

Le gisement ne peut être visité que sur réservation au courrier électronique  reservesmonuments.acdpc@gencat.cat ou au téléphone 977 638 329.

Les installations ne sont pas adaptées aux personnes handicapées.

ACTIVITÉS CONNEXES

Toutes les activités
Logo

© Departament de Cultura 2018 Agència Catalana del Patrimoni Cultural